british airways

Indemnisation avec British Airways : comment ça marche ?

Vous venez d'avoir un avion annulé, un retard important ou une escale manquée ? Le Règlement européen n°261/2004 vous permet d'être indemnisé.

Frais uniquement au résultat

Jusqu'à 600€/personne

98% de succès

Obtenir une indemnisation de British Airways ?

Lors d'une perturbation de votre voyage (annulation, retard important), si la raison du problème est imputable à British Airways, alors le Règlement européen n°261/2004 prévoit une indemnisation financière allant de 250€ à 600€ par passager.

Cette indemnisation n'a aucun lien avec un éventuel remboursement de votre billet si votre vol est annulé par exemple.  Dans le cas où vous n'êtes pas réacheminé, vous pourrez donc être à la fois remboursé et indemnisé.

Les cas où vous pourrez être indemnisé

  •  Vol annulé et vous êtes prévenu moins de 14 jours avant votre vol.

  •  Votre vol a un retard à l'arrivée supérieur à 3 heures

  •  La compagnie vous refuse à bord : il s'agit de surbooking (pratique fréquente qui consiste à vendre plus de places que l'avion n'en a...)

  •  Votre vol part d'Europe pour aller vers l'Angleterre. Toutefois, attention, dans l'autre sens, ce n'est pas le Règlement européen qui s'applique, mais bien la nouvelle loi anglaise sur l'indemnisation des passagers aériens. 

Quel est le montant de l'indemnité ?

Il existe plusieurs cas particuliers qui peuvent réduire le dédommagement que vous percevrez, mais d'une manière générale l'indemnisation par passager dépend de la distance de votre vol :

  • Distance du vol inférieure à 1.500km : 250€ d'indemnité par passager (par exemple un vol entre Paris et Londres)

  • Distance du vol entre 1.500km et 3.500km, ou plus de 3.500km si le vol reste intra-communautaire : 400€ d'indemnisation par passager

  • Distance du vol supérieure à 3.500km et vol non intra-communautaire (vers l'Europe ou de l'Europe vers hors d'Europe) : 600€ de dédommagement par passager. Par exemple Paris vers New-York via Londres.

Notez que le montant de l'indemnisation ne dépend pas du prix ou de la classe de votre billet mais uniquement de la distance du vol.

Notez aussi que les vols au départ de l'Angleterre ne sont pas éligibles à une indemnité (sauf s'il s'agit d'un deuxième vol avec escale et que le premier vol partait d'Europe).

Si votre vol est annulé, que vous êtes placés sur un autre vol par la compagnie et que votre retard à l'arrivée est de moins de 3h, vous pouvez toujours prétendre à une indemnisation. Par contre, le montant de l'indemnisation peut être revu selon le retard à l'arrivée et la distance de votre vol. Utilisez notre calculateur d'indemnisation pour connaître le montant précis de votre éventuelle indemnisation.

Comment être dédommagé par British Airways ?

Les demandes d'indemnisation auprès de British Airways peuvent parfois se révéler longues et compliquées. De plus il arrive fréquemment que British Airways refuse l'indemnisation en se justifiant avec des motifs difficiles à vérifier.

Il est par conséquent important de garder la preuve de votre enregistrement de votre vol ainsi que la preuve de votre réservation si votre vol a été annulé. 

Les cas où vous ne pourrez pas être indemnisé

Lorsque la faute du retard ou du vol annulé est imputable à British Airways, alors elle doit vous indemniser (problème technique, équipage malade, grève du personnel, ...). Cependant, il arrive que l'annulation ou le retard de votre avion soit dû à une circonstance exceptionnelle. Dans ce cas, vous ne pourrez pas percevoir l'indemnisation financière.

Quelles sont donc ces circonstances exceptionnelles ?

  •  Problème météo, orage, rafales, tempêtes ...

  •  Grève des contrôleurs aériens

  •  Passager maladeet l'avion a dû être dérouté

  •  Péril aviaire : un oiseau a impacté l'avion et une vérification technique doit être faite

  •  Foudroiement : l'avion doit être vérifié

  •  Problème de sécurité à l'aéroport

  •  Interdiction de survol (ou espace aérien subitement fermé)

Quel délai pour être dédommagé par British Airways ?

Malheureusement, cela reste très variable. Le délai d'indemnisation par la compagnie peut prendre plusieurs semaines dans les cas les plus rapides à plusieurs mois en général. Si vous déposez votre dossier en été, attendez-vous à ce que les délais soient encore plus longs (car beaucoup de dossiers déposés durant cette période). Malgré le fait que cette compagnie soit une "major", elle n'est pas bien classée dans notre classement des compagnies aériennes qui indemnisent le mieux en cas de retard d'avion ou de vol annulé. Il est en conséquence fréquemment nécessaire de devoir envoyer des mises en demeure d'avocat afin d'être indemnisé.

Le Brexit a aussi une incidence sur les indemnisations perçues par les passagers. Voir notre article à ce sujet.

Obtenez jusqu'à 600€ d'indemnitéSuite à un retard, une annulation ou un surbooking

La compagnie British Airways en bref

British Airways est une compagnie du Royaume-Uni membre du groupe AIG. Elle compte une flotte de 274 appareils dont des A380, et les nouveaux appareils de Boeing et Airbus : des B787 et des A350.

British Airways compte 169 destinations partout dans le monde. En France, il est possible de prendre des vols long-courriers qui font escale à Londres et à destinations de multiples pays comme les États-Unis ou le Japon par exemple.

Pour en savoir plus sur les services fournis en vol ou les expériences de passagers, nous vous invitons à consulter les avis des voyageurs sur TripAdvisor ou bien sur FlightReport.

Dédommagements fréquents sur les vols de British Airways

Notre équipe a indemnisé de nombreux passagers sur les vols suivants :

  •  BA 315 : Paris CDG - Londres Heathrow (250€ d’indemnité par personne)

  •  BA 307 : Paris CDG - Londres Heathrow (250€ d’indemnité par personne)

  •  BA 323 : Paris CDG - Londres Heathrow (250€ d’indemnité par personne)

  •  BA 341 : Nice Côte d'Azur - Londres Heathrow (250€ d’indemnité par personne)

  •  BA 377 : Toulouse Blagnac - Londres Heathrow (250€ d’indemnité par personne)

Il faut savoir qu'un dédommagement peut être obtenu en direct avec la compagnie (attention à bien connaitre le règlement Européen et sa jurisprudence pour être sur de faire valoir ses droits). Vous pouvez aussi demander une aide à RetardVol (rémunéré uniquement en cas de succès), à la DGAC (la DGAC précise qu'une réclamation doit d'abord être portée à la compagnie) ou bien encore au Médiateur du Tourisme (ils donnent un simple avis, ensuite appliqué ou pas par la compagnie).