Droits lors d'un vol annulé ou retardé à cause de la météo

vérifier mon vol

Jusqu'à 600€ d'indemnisation par passager

Problème météo = circonstance extraordinaire

D'après le règlement européen CE n°261/2004, les annulations et retards de vol dûs aux mauvaises conditions météo ne permettent pas d'être indemnisé. Pourquoi ? Car la météo est considérée comme une circonstance extraordinaire, évidemment non imputable à la compagnie.
➡️ Qu'est ce qu'une circonstance extraordinaire ? Ce sont tous les problèmes externes à la compagnie qui provoquent un retard ou une annulation de vol. Ces circonstances extraordinaires dispensent la compagnie aérienne d’indemniser les passagers, si ces dernières peuvent apporter la preuve que l’annulation ou le retard "n’aurait pas pu être évité même si toutes les mesures raisonnables avaient été prises."

⚠️ La météo : un argument trop souvent utilisé par les compagnies pour éviter de vous indemniser

Les compagnies peu scrupuleuses qui ne respectent pas le règlement européen, invoquent fréquemment de mauvaises conditions météorologiques lorsqu'elles veulent éviter de vous indemniser. Il est cependant possible de vérifier les données météo pour savoir si elles ont effectivement pu empêcher un avion de circuler normalement.

Si vous n'êtes pas sûr du problème météo

...Ou que vous avez un doute sur la raison donnée par la compagnie, notre équipe vérifie :

  • Les données METARs (données météo aéronautiques)

    Ce sont des données d'observations météorologiques, elles sont mises à jour régulièrement et on peut les consulter pour vérifier n'importe quel vol, même s'il a eu lieu il y a 5 ans.

    Quelles informations trouve-t-on dans les METARs ? Le code l'aéroport ou aérodrome, la date de l'observation, la vitesse du vent, le type de nuages, la proportion du ciel couvert par les nuages, la température, la température du point de rosée, la pression au niveau de la mer, la visibilité horizontale et éventuelement d'autres informations comme la présence de rafales ou de cisaillements de vents.

  • Les perturbations à l'aéroport

    Nous vérifions si d'autres vols ont été perturbés pour cause de mauvaise météo, ou si des limitations du nombre de vols on été émises par l'aéroport.

Les obligations de la compagnies en cas de retard ou d'annulation dû à la météo

Si votre vol est annulé ou retardé à cause de la météo, la compagnie aérienne doit :

  • Vous loger si vous n’avez pas de vol avant le lendemain et vous conduire jusqu’à votre hôtel
  • Vous offrir repas et boisson avant votre prochain vol
  • Vous permettre de communiquer avec vos proches (2 communications email ou téléphone)
  • Vous remettre une notice sur vos droits liés au règlement UE 261/2004
  • En cas de vol annulé, si le vol est reporté le lendemain, la compagnie doit vous financer l'hébergement et les transferts entre le lieu d’hébergement et l’aéroport.

Quels sont les problèmes météo les plus fréquemment rencontrés ?

  • Orages violents
  • Rafales de vent
  • Cyclones
  • Brouillard important : mauvaise visibilité
  • Forte neige
  • Problème de dégivrage dû aux températures très basses (considéré comme une circonstance extraordinaire si le problème provient d'un prestataire non lié à la compagnie aérienne. Par exemple si l'aéroport n'a pas suffisamment de glycol, le liquide utilisé pour dévigrer les avions).
  • Avion touché par la foudre (considéré comme une circonstance exceptionnelle par la jurisprudence)
dégivrage d'avion

Les aéroports les plus souvent impactés par les problèmes météo

  • l'Aéroport de Funchal à Madère : à cause des vents violents (il est souvent cité dans les classements des aéroports où il est le plus difficile d'atterrir)
  • L'aéroport Amerigo Vespucci de Florence
  • L'aéroport de Figari (rafales de vent)
  • L'aéroport d'Amsterdam Schipol (brouillard)
  • L'aéroport de Nice (vents violents).
Pour les plus grands aéroports qui ont beaucoup de trafic, le moindre problème météo peut entrainer de grosses perturbations de vol lorsque les contrôleurs décident d'espacer davantage les départs ou les arrivées.

Montant de l'indemnité pour un vol annulé ou retardé

Les compagnies peuvent parfois justifier un retard ou une annulation avec un problème météo. Lorsque cela n'est pas évident, une vérification s'impose. S'il s'avère que la compagnie a donné une fausse excuse (cela arrive) vous avez le droit d'être indemnisé grâce à l'application du règlement Européen 261-2004.

Si vous avez subi un vol annulé et n'avez pas été réacheminé, cette indemnité peut être cumulable avec un éventuel remboursement du billet par la compagnie.

  • 250 € par passager, pour les vols annulés dont la distance est de moins de 1.500 km
  • 400 € par passager, pour les vols annulés dont la distance est entre 1.500km et 3.500km
  • 400 € par passager, pour les vols de plus de 3.500km mais qui restent intra-communautaires (de métropole vers les DOM-TOM par exemple)
  • 600 € par passager, pour les vols annulés dont la distance est de plus de 3.500km et non intra-communautaires (de Paris à New-York par exemple)

Remarque : Attention ! Si la compagnie vous réachemine vers un autre vol et que vous arrivez à destination avec un retard moins important, les indemnisations sont divisée par deux. Pour plus de détails voir notre page sur le droit Européen en cas de vol annulé ou retardé.

Cliquez-ici pour calculer une distance entre deux villes par avion.

indemnisation vol annulé retardé

D'autres pages qui peuvent vous intéresser :

Droits vol annulé
Vos droits en cas de vol retardé

Votre vol peut être retardé pour diverses raisons. Si cela vous arrive, sauf circonstance extraordinaire, vous avez droit à une indemnisation comprise entre 250€ et 600€.
Lire la suite

Droits surbooking
Vos droits en cas de surbooking

La compagnie a refusé votre embarquement sur le vol que vous aviez prévu. Si cela vous arrive, et dans le cas où vous ne faisiez pas partie des volontaires pour prendre un prochain vol, vous avez droit à une indemnisation comprise entre 250€ et 600€.
Lire la suite

Droits correspondance manquée
Vos droits en cas de correspondance manquée

Vous avez raté votre vol lors d'une escale car votre premier vol était annulé ou en retard. Avez-vous le droit à une indemnisation ? Cela dépend des cas, notamment si vous avez réservé les deux vols ensemble ou non.
Lire la suite